L’élection présidentielle vue d’Australie

Les jeunes citoyens expatriés peuvent, eux aussi, voter. Depuis l’autre bout du monde, en Australie, les jeunes votants avaient jusqu’au 31 décembre 2016 pour s’inscrire sur les listes électorales consulaires. Sur place, quelques bureaux de vote seront mis à disposition lors du premier et second tour. Une autre solution est envisageable : le vote par procuration en désignant un mandat inscrit sur le même bureau de vote que du votant.

 

En 2015, environ 24 000 français avaient choisi l’Australie pour s’expatrier.

Si ce n’était pas clair 

Pour faire une demande de procuration en cas d’absence, il faut désigner une personne de son choix et se présenter personnellement aux instances prévues. Le mandataire doit être Inscrit sur les listes électorales de la même commune que le mandant. Suffisamment tôt et jusqu’à la veille du scrutin, les citoyens pour faire la requête auprès de son commissariat, sa gendarmerie ou au tribunal d’instance de son lieu de travail ou domicile.

Clélia Bourriot