Emmanuel Macron : roi des réseaux sociaux

Depuis le début de sa campagne à la présidence, la stratégie de communication d’Emmanuel Macron est tournée vers le digital. Retour sur sa maîtrise des réseaux sociaux.

Emmanuel Macron, c’est 1,5 M d’abonnés sur Twitter et presque 1,8 M sur Facebook. On peut le dire, c’est un véritable geek et il ne s’en cache pas. Rappelons que durant deux ans de suite, il s’est rendu au salon des nouvelles technologies de Las Vegas quand il était ministre à Bercy. Déjà à cette époque, il offrait souvent son aide aux star-up. Mais c’est sa stratégie numérique qui témoigne aujourd’hui de sa connaissance dans ce secteur.

Lors de sa campagne par exemple, Macron a mis en place sur son site un tchat bot pour répondre à tout moment aux questions des internautes. Une manière plus accessible et 2.0 de promouvoir ses idées, tout en se rapprochant du peuple. Mais c’est surtout sur les réseaux sociaux qu’il a su s’adapter et nous montrer une nouvelle facette.

Emmanuel Macron, engagé sur les réseaux sociaux

Pendant la campagne présidentielle, quatre des candidats ont pu plaider leur cause sur le réseau social Snapchat. Entre selfie, conseil, dab et bottle flip challenge, on peut dire que notre nouveau Président a tout fait pour séduire la population jeune et connectée.

Emmanuel Macron sait comment parler à la nouvelle génération, comme l’explique Ulysse Cormerais, spécialiste des réseaux sociaux : « A défaut de parler, Emmanuel Macron se montre. Grâce à la communication, il peut raconter l’histoire qu’il veut donner au public, ce qui a une grande importance et un impact très puissant. N’oublions pas que pour plus de 40% des jeunes électeurs en France, les réseaux sociaux constituent la 1ère source d’information ». Il a même fait des selfies avec Benjamin Mendy (joueur de football) ou encore Arnold Schwarzenegger (acteur et homme politique) qui venait alors parler climat.

Autre plate-forme de communication où Macron a su briller : Twitter ! Comme l’ancien Président des Etats-Unis, Macron soigne son image. Lors de sa campagne, on l’a notamment vu jouer au foot avec des jeunes à Sarcelles, tandis que Barack Obama avait de son côté misé sur le basket pendant son second mandat.

Emmanuel Macron a plus récemment fait le buzz dans la nuit du jeudi 1er juin avec cette phrase « Make our planet great again », partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux et reprise sur les toutes les grandes chaînes de télévision internationales. Une façon habile de tourner en dérision le slogan de Trump (« Make America great again »), et de répondre à sa décision de retirer les États-Unis de l’Accord de Paris sur le climat.

Publiée presque aussitôt sur Twitter sur un dégradé de bleu et de vert, la formule a rencontré un succès immédiat. Dès le lendemain, elle avait été retweetée 181 000 fois et aimée 294 000 fois. A cette occasion, Emmanuel Macron a battu le record de retweets par un twitto français, détenu jusqu’ici par l’animateur de télévision Cyril Hanouna. Pour Ulysse Cormerais, c’est une façon très habile de montrer ses qualités : « De part la diffusion d’images, il donne l’image d’un président jeune, brillant et en accord avec son époque ».

Malgré l’usage intensif des réseaux sociaux par son équipe de campagne, Macron contrôle très étroitement sa communication. Prenons l’exemple de son Premier ministre dont le nom n’a été révélé qu’au dernier moment. Aucune fuite n’a été faite. Ce qui prouve une fois encore que le Président est le roi de la communication.

Tout comme la technologie, les politiciens évoluent avec la population, pour répondre à leurs besoins et attentes. Aujourd’hui, le monde politique vit avec son siècle. Mais jusqu’où iront-ils pour conquérir les internautes ?

Alexia Francais-Arnaud