Les goûts musicaux de Marine Le Pen et Emmanuel Macron

Les deux finalistes à la présidentielle 2017 ne manquent jamais une occasion de parler de leurs programmes politiques mais beaucoup moins de leurs centres d’intérêts personnels. Les préférences musicales permettent de découvrir une facette méconnue de leurs personnalités. 

Emmanuel Macron

Le jeune premier de la politique concède qu’il a des goûts plutôt classiques en terme de musique. Pianiste hors pair, Emmanuel Macron a ainsi remporté un 3ème prix au conservatoire d’Amiens. Ne lui parlez pas de Maître Gims, Justin Bieber ou encore Drake, Emmanuel Macron reste modéré même pour ses choix musicaux et opte pour de la variété française : Charles Aznavour, Léo Ferré voire même pour notre Jojo national (Johnny Halliday) “Moi c’est plutôt Léo Ferré, Jacques Brel et Charles Aznavour…Mais ma femme, elle préfère Vianney ! C’est un peu paradoxal mais c’est vrai” avoue Emmanuel Macron dans une interview consacrée à Konbini. De même, il aurait un attrait pour l’opéra. Comme quoi, il apprécie le verbe et la belle mélodie…

Marine Le Pen

La tête de file du Front national sait aussi se laisser aller à quelques errances politiques musicales. Dans son répertoire, on retrouve des femmes singulières à la voix bien affirmée comme Sylvie Vartan ou Dalida. Cette dernière remporte toutes les faveurs de Marine Le Pen qui la considère comme sa chanteuse préférée. Elle aime fredonner à tue-tête une de ses chansons les plus emblématiques « Paroles, Paroles ». Curieuse coïncidence ou simple méthode Coué, ce titre lui colle définitivement à la peau. Si la femme politique ne pousse pas encore la chansonnette, elle s’est pourtant offert le luxe d’apparaître dans le clip de campagne du Front National. De là à se (re)convertir en chanteuse de variété il n’y a qu’un pas.

Caroline Vazquez